chevita GmbH

chevita GmbH Tierarzneimittel

 
Un pigeon

Maladies infectieuses spécifiques


Le rôle des virus dans les affections des jeunes pigeons


Depuis un certain nombre d'années, nous avons un de plus en plus d'informations qui suggèrent que différents types de virus prolifèrent dans les groupes de pigeons jeunes, capables de déclencher une grande variété de symptômes et entraînant une mortalité importante chez les pigeonneaux. La cause de la mort ne semble pas être le virus lui-même, mais les agents pathogènes dits " secondaires ", tels les bactéries de type coli ou les protozoaires.


Peut-on protéger les jeunes pigeons contre les virus ?


Comme chez les mammifères nouveaux-nés, les oiseaux au nid n'ont qu'une résistance naturelle très limitée. La période critique pour les pigeonneaux est située au moment du sevrage. C'est durant cette phase qu'ils sont les plus vulnérables, en partie parce que c'est à cette période qu'ils doivent apprendre à se nourrir seuls, et en partie parce que le sevrage est source de stress chez les pigeonneaux dans le nouveau pigeonnier. Le stress favorise la dispersion des virus et autres agents pathogènes. C'est pourquoi il est judicieux de vacciner les pigeonneaux contre la paramyxovirose avant le sevrage, afin de prévenir l'apparition de paramyxovirose.
Aucun vaccin n'est encore disponible contre les autres types de virus (p ex: herpes virus, adénovirus, circovirus,etc…). Le seul moyen de prévention possible est l'augmentation de la résistance naturelle des pigeonneaux (aussi par référence à leur système immunitaire).


Résistance naturelle - peut-elle être améliorée ?


Un facteur important dans le développement de la résistance naturelle des pigeonneaux, c'est leur environnement, c'est à dire le pigeonnier et son équipement. Le pigeonnier ne doit pas être surpeuplé, ceci étant cause de stress chez les oiseaux. Il est vital d'assurer une bonne ventilation et une extraction de l'air vicié. Le pigeonnier doit être propre et sec, mais ne doit pas être stérile- en fait, une désinfection constante empêche le contact avec les microorganismes contre lesquels le corps du pigeon doit apprendre à se défendre lui-même.
Les microorganismes se multiplient rapidement dans des conditions de chaleur et d'humidité. La pression d'infection augmente avec le nombre d'agents pathogènes. La maladie apparaît quand la quantité d'agents pathogènes dépasse la capacité de résistance des pigeons. Dans cette situation, la désinfection est absolument essentielle pour réduire le nombre d'agents pathogènes dans le pigeonnier.
Si possible, les pigeonneaux doivent avoir accès aux volières pour pouvoir en permanence respirer de l'air riche en oxygène, s'exposer au soleil et nettoyer leur plumage à la pluie.
Des pigeonneaux en bonne santé ne doivent jamais recevoir d'antibiotiques à titre préventif. La substance active des antibiotiques perturbe le développement du système immunitaire, produisant l'effet inverse de ce qui est souhaité : la résistance naturelle n'est pas améliorée mais affaiblie.


Les mesures suivantes sont recommandées afin de dépasser la phase critique qui entoure le sevrage :


Administration d'adenosan via la nourriture et livimun® via l'eau de boisson :

adenosan contient des substances dérivées de différentes plantes de la famille des crucifères, ainsi que des immunoglobulines (IgA, IgG, IgM). Les composants à base de plantes possèdent un spectre d'activité large contre les bactéries, les virus et les champignons. Les immunoglobulines augmentent l'immunité dans la lumière intestinale, protégeant ainsi la muqueuse intestinale contre les attaques pathogènes;

livimun®
contient des extraits de campanule à feuilles étroites rouge (Echinacea angustifolia), du chanvre d'eau (Eupatorium perfoliatum), de l'indigo sauvage (Baptisia) et des racines de ginseng. Ces plantes sont connues pour leurs effets stimulants sur le système immunitaire, cad qu'elles activent les mécanismes de défense naturels.

Le renforcement de l'organisme et donc de la résistance naturelle des pigeonneaux à la maladie durant la période de croissance :

Le besoin en substances essentielles (minéraux, oligoéléments, vitamines et acides aminés) est particulièrement élevé pendant la période de croissance. Pour éviter les carences qui notamment affaiblissent la résistance, on donne aux pigeonneaux vitin® et miral durant la totalité de la période de croissance (cf. Plan préventif annuel).



Privacy Policy | Colophone
© 1996 - 2017 chevita GmbH